Teresa Castro

 Teresa Castro, Images machiniques et automatisation de la vision

Le processus d’automatisation des moyens de vision et d’extension de la vision humaine a radicalement bouleversé, à partir du XIXème siècle, la perception de l’espace-temps et les modalités du regard. Nous évoquerons quelques épisodes de cette histoire, afin de mieux saisir, dans un deuxième temps, l’accélération contemporaine de cette évolution, à travers l’analyse de quelques exemples renvoyant, entre autres, à des images machiniques, dont la raison d’être ne réside plus dans la représentation ou la documentation de la réalité, mais dans la réalisation d’opérations.

À titre d’informations, la communication sera accompagnée des extraits de films suivants

  • un passage d’un film radiographique du début du siècle;
  • un passage d’En Dirigeable sur les champs de bataille (1919);
  • un passage d’Histoire de Detective de Charles Dekeukeleire (1929);
  • un passage de Deux Hommes en fuite de Joseph Losey (1970);
  • un passage de La Région Centrale de Michael Snow (1971);
  • un passage d’Image du monde et inscriptions de la guerre d’Harun Farocki (1988);
  • un passage d’Eyeborgs (2009)
  • la bande annonce de Zero Dark Thirty (2012).

Teresa Castro est Maître de conférences en études cinématographiques à l’Université de Paris 3. Son livre La Pensée cartographique des images est paru aux éditions Aléas, Lyon, en 2011. Elle a travaillé comme commissaire associée pour la section film de l’exposition « Vues d’en haut » (Centre Pompidou Metz). Elle fait partie du collectif Le Silo.